offres d'emploi formations actualités contact accès annuaire intranet
Imap >

Projet iCAVS

étude expérimentale de la perception du bruit dans les images de synthèse stéréoscopiques

Ce projet se situe dans le cadre de nos recherches sur la mise au point de critères d’arrêt automatiques et adaptatifs des méthodes de simulation d’éclairage. Basées sur des algorithmes stochastiques de type Monte-Carlo, ces méthodes convergent progressivement vers des images de très grande qualité, la présence de bruit visuel s’amenuisant petit à petit.

Exemple de convergence vers une image non bruitée
PNG PNG PNG PNG
après 1 mn
après 10 mn
après 30 mn
après 10h
de calcul
de calcul
de calcul
de calcul

Ces images étant à destination d’observateurs humains, notre objectif est alors de définir et valider des critères perceptifs, prenant en compte les limites du système visuel humain et permettant de préciser, pour chaque partie de l’image en cours de calcul, si un bruit est encore visible. Dans ce cas, les calculs doivent être poursuivis ; si le bruit est considéré comme non perceptible, les calculs peuvent alors être stoppés, même si l’erreur numérique reste importante.

Les travaux visés par ce projet font suite à ceux réalisés sur des images statiques 2D, dans le cadre de la thèse de Nawel Takouachet, soutenue en 2009. Nous y étudions la perception visuelle humaine dans le contexte de la stéréoscopie et tentons d’en déduire des modèles, méthodes et outils qui permettent d’adapter le temps de calcul pour chaque partie des différentes images composant une vue « 3D », tout en conservant une qualité perceptive optimale. Ces études se basent sur les travaux existant sur la vision tridimensionnelle, mais prennent également en compte les spécificités de restitution des périphériques actuellement disponibles, les contraintes de la perception humaine, ainsi que celles des algorithmes de calcul utilisés pour générer les images.

Ce projet est réalisé en partenariatt avec des chercheurs de l’URECA (Lille 3) et est financé par le programme iCAVS (Interdisciplinary Cluster for the Advancement of Visual Studies) et s’appuie sur du matériel de restitution du relief et de suivi du mouvement oculaire disponibles au sein du laboratoire ainsi que dans le cadre de l’equipex IrDIVE (Interdisciplinary Cluster for the Advancement of Visual Studies).