offres d'emploi formations actualités contact accès annuaire intranet
Séminaires >

Routage et ordonnancement optimal des trains en cas de perturbation du trafic ferroviaire

Paola Pellegrini, IFSTTAR

jeudi 3 avril 2014 à 14h00

salle B014


La gestion du trafic ferroviaire fait face à des défaillances techniques et à des perturbations externes qui peuvent causer des retards initiaux, typiquement appelés retards primaires. En condition de trafic dense, les retards primaires se propagent rapidement et ils conduisent à des retards ultérieurs qui sont souvent nommés retards secondaires. L’optimisation de la gestion du trafic a comme objectif la minimisation de ces retards secondaires. Dans la pratique elle est manuellement effectuée par les régulateurs, qui ne disposent pas d’outils d’aide à la décision efficaces. Les actions qui peuvent être prises par les régulateurs sont des décisions de routage ou d’ordonnancement des trains dans des endroits stratégiques qui souvent correspondent aux jonctions entre plusieurs lignes. Ce séminaire présente un algorithme basé sur la résolution d’une formulation de programmation linéaire mixte-entière pour la gestion du trafic ferroviaire. L’infrastructure ferroviaire est représentée à un niveau micro, considérant ainsi un niveau de détail supérieur à ce qui est normalement pris en compte dans la littérature.

Les résultats de trois séries d’expérimentations exploitant cet algorithme sont proposés. Premièrement, l’impact de la considération de ces différents niveaux de détails est quantifié pour des instances représentants le trafic dans la gare de Lille-Flandres.

Ensuite, la diminution des retards secondaires qui peut être apportée par un outil d’aide à la décision exploitant l’algorithme proposé est évaluée grâce à un simulateur, pour des instances représentants le trafic dans une section de ligne autour de la gare de Rouen-Rive-Droite. Cette diminution est calculée par rapport aux décisions prises par les régulateurs dans des situations réelles. Cette série d’expérimentations a été réalisée dans le cadre du projet PREDIT SIGIFret.

Enfin, l’application de l’algorithme est effectuée en considérant des fenêtres temporelles glissantes pendant la journée. Cette dernière série d’expérimentations a été réalisée dans le cadre du projet européen ON-TIME.