offres d'emploi formations actualités contact accès annuaire intranet
Séminaires >

Modélisation de l’usage de la moustiquaire imprégnée comme mesure prophylactique dans la dynamique de transmission du Paludisme dans une zone endémique du paludisme, perspective d’extension dans l’environnement DEV

Jean-Claude Kamgang, Mathematics and Computer Sciences, ENSAI, Université de Ngaoundéré, Cameroun

jeudi 12 juin 2014 à 14h00

salle B014


Nous proposons un modèle épidémiologique de la dynamique de transmission du Paludisme dans une zone endémique en vue de l’évaluation de l’usage de la moustiquaire imprégnée comme mesure prophylactique. Il s’agit d’un modèle multi population mettant en commun dans un même environnement plusieurs populations d’humaines (comme hôtes) et une population des anophèles (comme vecteur) dont le nombre d’équations suivant les cas peut être assez grand dépendant des divers profiles de protection qui peuvent être trouver dans la zone endémique considérée. Nous donnons une analyse mathématique du comportement asymptotique des trajectoires du modèle. Le nombre de reproduction de base est calculé, utilisant une technique qui n’est pas classique ; nous démontrons que les divers équilibres du modèle (l’équilibre non endémique, lorsque R0≤1), et (l’équilibre endémique lorsque R0>1) sont globalement asymptotiquement stable. Nous proposons des figures de courbe de trajectoire des composants sensible du modèle en guise de simulation. Il ressort des propositions des jeux de paramètres d’usage de la moustiquaire pouvant influencer de manière important la hauteur de l’endémicité. En perspective, nous présentons à notre sens les évolutions possibles de notre modèle dans un environnement méta – population et l’usage de l’environnement DEV pour la simulation.