offres d'emploi formations actualités contact accès annuaire intranet

Model

Multi-modélisation et évolution des logiciels


Responsable : Henri BASSON

Les travaux de l’équipe ModEL portent sur la multi-modélisation des logiciels au service des processus qui animent leur évolution. Les logiciels devenant de plus en plus complexes, une bonne gestion de leurs processus d’évolution requiert une mise en oeuvre d’un vaste ensemble de connaissances des applications concernées. Il en découle la nécessité d’une modélisation adaptée de ces connaissances dans le but du développement d’outils d’aide à la compréhension, l’analyse, et la prise des décisions concernant les changements affectant le logiciel.

Dans nos travaux, l’évolution est supposée être menée dans un cadre collaboratif, animé par plusieurs acteurs qui appliquent en général des modifications de type incrémental sur le plan fonctionnel ou de type perfectif sur le plan qualitatif.

La multi-modélisation pour la gestion de l’évolution est menées en considérant trois références majeures : (1) le produit logiciel, (2) les processus d’évolution, et (3) la collaboration des acteurs. Les travaux sont illustrés essentiellement sur des applications issues d’une modélisation des processus métiers et celles de type EIAH (Environnements Informatiques pour l’Apprentissage Humain). Pour ces deux types d’application, une maturité certaine a été atteinte avec une avancée significative des travaux développés par l’équipe.

Les objectifs de la gestion de l’évolution reviennent à :

  1. Préciser la portée de tout changement projeté, en spécifiant ses objectifs et son apport par rapport aux besoins, actuels ou anticipés, de l’environnement d’utilisation ou l’environnement de développement évolutif des logiciels ;
  2. Supporter le processus d’évolution dans un cadre coopératif en adoptant des règles de collaboration et en disposant de facilités de communication, de partage, et de prise des décisions ;
  3. Analyser a priori l’impact des modifications voulues par l’évolution projetée sur l’ensemble des composants de l’application logicielle concernée ;
  4. Identifier, lors des modifications réalisées sur les logiciels, les variations architecturales, structurelles, fonctionnelles, et qualitatives apportées par les modifications et dresser un bilan global de l’évolution accomplie.

Les logiciels concernés, développés pour divers domaines d’applications (industrielles, E-commerce, E-learning, etc.), peuvent être issus de différents paradigmes de développement : systématique en cascade, agile, à base de composants, à base de services, appliquant ou non l’IDM (Ingénierie Dirigée par les Modèles). Cependant, quel que soit le paradigme appliqué en développement, ces logiciels partagent certaines caractéristiques. Ils sont souvent distribués, à composants hétérogènes, amenés à tenir compte des évolutions récentes du web et de la mobilité des terminaux et du code. Ces caractéristiques ont conduit à une prise en compte plus importante de l’aspect architectural des applications dont la modélisation permet de mieux contrôler l’intégration des composants distribués et les mécanismes adoptés pour leur interopérabilité.



Membres permanents