offres d'emploi formations actualités contact accès annuaire intranet
Thèses >

Etude et mise en oeuvre d’estimateurs pour l’altimétrie par réflectométrie GNSS

Jean-Christophe KUCWAJ

lundi 5 décembre 2016 à 09h00

salle B014


La réflectométrie GNSS (GNSS-R) est une technique d’observation de la Terre reposant sur un système radar bi-statique passif qui utilise, comme signaux d’opportunité, les signaux GNSS en bande L. Les travaux présentés concernent des méthodes de traitement du signal dédiées à l’altimétrie au sol par GNSS-R. L’altitude entre le récepteur GNSS-R et la surface de réflexion est déduite de la différence de chemin entre les signaux direct et réfléchi. On propose trois méthodes d’estimation dédiées à l’altimétrie par GNSS-R, pour un récepteur mono-fréquence, utilisant respectivement les observables de code, de puissance (carrier-to-noise ratio C/N_0) et de phase des signaux GNSS observés. Nous proposons un estimateur de la pseudo-distance qui utilise la mesure de délais de code sous-échantillonné aidée par la mesure de phase. On montre que l’estimateur sub-résolution proposé permet d’obtenir une précision qui est inférieure à la résolution en délai de code. Le deuxième estimateur s’appuie sur une méthode de calibration qui normalise la puissance de la somme des signaux direct et réfléchi (Interférence Pattern Technique). On montre par l’étude des bornes de Cramèr-Rao que l’estimateur proposé permet de réduire le temps de mesure et de conserver une précision centimétrique. Enfin la mesure de phase étant une grandeur circulaire qui évolue linéairement avec l’élévation du satellite, nous proposons deux estimateurs qui s’appuient sur un modèle de régression circulaire et la distribution circulaire de von Mises. Des expérimentations sur données réelles viennent conclure ce manuscrit de thèse et montrent que la précision centimétrique est atteinte pour les trois méthodes d’estimation proposées.