offres d'emploi formations actualités contact accès annuaire intranet
Séminaires >

Simulation optique et visibilité

Lilian Aveneau - Université de Poitiers - laboratoire XLIM.

lundi 25 mars 2019 à 15h00

salle C116 - copie de la présentation


La propagation de la lumière est modélisée par l’équation de rendu, une équation intégrale récursive infinie. Cette équation n’admet pas de solution analytique en général, et donc sa résolution repose soit sur des méthodes approchées (par exemple par estimation de densité), soit sur des méthodes stochastiques de type Monte-Carlo (MC). Outre le problème de la validation d’une méthode de résolution (comparaison à la mesure), les solutions utilisées sont généralement fortement bruitées. Cette présentation s’intéresse à la résolution de cette équation de rendu, et comporte deux volets : dans le premier, la validation des approches de types MC et Marko-Chain Monte-Carlo (MCMC) est étudiée en lien avec la simulation de propagation optique pour les communications sans fil (le LiFi), dans le cadre du projet européen Aircraft Light Simulation (ALC). La deuxième partie s’intéresse à la nature de l’intégrande de l’équation de rendu, et principalement au terme de visibilité (explicite dans le cas d’une intégration sur les surfaces, implicite sinon). Nous verrons notamment qu’il est possible de calculer exactement ce que "voit" un point quelconque, et donc de partitionner le domaine d’’intégration en parties dont l’intégrande est "lisse". Ce calcul de visibilité est appliqué à l’illumination directe pour des applications graphiques interactives, notamment une application de visite immersive dans des espaces ecclésiaux, en collaboration avec le Centre d’Études Supérieures de Civilisation Médiévale (CESCM) dans le cadre du CPER Numeric.

s